Projet d’agrandissement du PEPS de l’Université Laval comprenant une surface synthétique de soccer intérieur de 100 m x 60 m et permettant d’accueillir également des entraînements de rugby et de football. Le nouveau complexe de 450 places est juxtaposé au stade de football extérieur existant, et permet ainsi un partage des services communs entres les 2 bâtiments.

L’utilisation du bois lamellé-collé comme ossature principale répond à une volonté du client de construire un bâtiment durable. Les qualités acoustiques et esthétiques de cette charpente sont des atouts qui font de ce stade un bâtiment exemplaire.

Un dégagement maximum, d’une hauteur de 18 m, au centre du terrain et une portée libre de 67.6 m entre les appuis est possible grâce à la structure hybride d’arches et de poutres en bois, jumelées à des contrefiches en acier. L’étape de préfabrication a permis une érection rapide de la structure, et ce, même en hiver et malgré l’imposante taille des 13 arches à inertie variable à trois articulations.

L’utilisation d’une technique novatrice européenne de broches et vis autoforeuses dans les systèmes de connexion des joints de transport des arches et des connecteurs métal-bois permet ainsi des jonctions discrètes et esthétiques. Grâce à ce choix structural, la construction a évité l’émission d’environ 1 500 tonnes de CO2.*

Le volume total de bois utilisé dans cette structure atteint environ 1 250 m³. L’ensemble des mesures « vertes » mises en place permet de minimiser de façon significative les coûts d’opération du stade.

*source : Cécobois

PROPRIÉTAIRE Université Laval

LOCALISATION Sainte-Foy, Québec, Canada

ACHÈVEMENT 2011

ARCHITECTURE Hudon Julien Associés (maintenant CoArchitecture), ABCP, HCMA Architecture, Consortium

INGÉNIEUR Groupe Stavibel